Coup de bol pour un coup de doloire !

Avant de vouloir frapper avec la hache, il va falloir apprendre un minimum. Autant dire de suite que les stages dans ce domaine ne courent pas les rues.


Heureusement la charpente à l’ancienne requiert des outils spécifiques. En cherchant sur le fameux site de petites annonces une « doloire », je tombe sur l’annonce d’une structure en châtaignier réalisée « à l’ancienne ». Je tente ma chance et passe un coup de fil :


« Allô, je ne suis pas intéressé par l’achat de votre construction mais je souhaiterais apprendre les rudiments de charpente à l’ancienne. Cela serait possible ?


- Oui OK, je te rappelle si on peut faire quelque chose. »


Autant dire qu’en raccrochant, je me dis qu’il y a une chance sur un million que ça marche. 15 jours plus tard, le téléphone sonne : « Si ça te dit on a un chantier la semaine prochaine où tu pourrais venir. »


La chance est avec moi et impossible de rater une telle occasion.

Je passerais les semaines suivantes en bonne compagnie et je commence à apercevoir le bout de ma hache.


Lien « doloire » :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Doloire


#charpentealancienne #boisdebrin #boistordu #chene #doloire #equarrissage #tenonmoirtaise

Posts récents

Voir tout

5m²