Jardin troisième année : graines, foin, arrosage.

Cette année là nous nous sommes approvisionné très tôt en début d’année. Coup de chance au vue des magasins qui seront dévalisés quelques semaines plus tard. Et oui cette année-là tout le monde reste à la maison et se met au jardinage !


Foin étalé à l’automne, plus grande quantité de semis, essai d’arrosage goutte-à-goutte. Le résultat cette année là sera globalement positif. Tellement refroidit par l’expérience du gel l’année précédente, on ne plantera que mi-mai. Des légumes certes tardifs mais en quantité suffisante pour en faire des conserves qui couvriront nos besoins hors saison.


« hehe ! ça marchera jamais ton truc !». Rira bien,…

Le plus surprenant viendra des patates uniquement posées sur la pelouse et recouvertes d’une épaisse couche de foin. Et oui, c’est tout. On n’a pas touché le sol. Même pas un coup de tondeuse.


Une folie ? Peut-être mais elle a bien marché !


Les patates seront récoltées par les petits neveux en soulevant le reste de foin et criant de joie de faire une chasse au trésor si prolifique. Toutes propres sous le foin, elles sont presque prêtes à être mangées.


Des échecs quand même, soyons honnêtes, sur les poivrons et aubergines. Cela nous fera réfléchir pour l’année suivante.


Réfléchir tout en essayant de réduire nos efforts, ça pourrait bien définir notre vision du jardinage.